Les vies-ctimes collatérales du système carcéral

Représenter la prison et celleux qui la vive. Donner matière à des vécus relégués aux marges. Les vécus de celleux qui, mêmes coupables d’aucun crime, vivent piégé.es dans les logiques carcérales.

Merci au Génépi Belgique @genepi_belgique d’avoir invité le Club de Bridge a illustrer des témoignages de proches de prisonnier.es. Ici, celui d’une femme faisant 5h de bus plusieurs fois par semaine pour pouvoir échanger quelques mots avec la personne qu’elle aime. Merci à vous de nous permettre de (re)considérer ses vies-ctimes d’un système désuet. De prendre le temps de s’arrêter sur des vies ignorées. Tout cela bientôt dans les pages du journal @labreche__ dispo dans les bonnes libraires de Bruxelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *